Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

1 IA aide les chercheurs en indiquant où CRISPR pourrait faire des erreurs

Microsoft a développé un système d’intelligence artificielle (IA) pour prédire et détecter de manière proactive les erreurs potentielles liées aux modifications de gènes via CRISPR. L’outil de Microsoft permet aux chercheurs de “se brancher” à un gène et de déterminer les erreurs potentielles. Ils sont alors en mesure de cibler les gènes qui présentent le moins de risques d’effets secondaires non voulus. Pourquoi est-ce important ? Parce qu’alors que nous commençons à expérimenter et à modifier un système génétique et épigénétique très complexe in vivo, la capacité à prédire les effets secondaires devient critique.

La suite ici (Emily Mullin)

(Visited 19 times, 1 visits today)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*