Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

1 IA OpenAI apprend à utiliser des outils et à coopérer après 380M de parties de cache-cache

Image parAlexandr Ivanov de Pixabay

Aux premiers jours de la vie sur Terre, les organismes biologiques étaient extrêmement simples. C’étaient des créatures unicellulaires microscopiques avec peu ou pas de capacité de coordination. Des milliards d’années d’évolution par la compétition et la sélection naturelle ont conduit aux formes de vie complexes qui existent aujourd’hui, ainsi qu’à l’intelligence humaine complexe. Les chercheurs d’OpenAI, le laboratoire de recherche en intelligence artificielle (IA) à but non lucratif situé à San-Francisco, testent actuellement une hypothèse : si nous pouvions simuler ce type de concurrence dans un monde virtuel, cela donnerait-il aussi lieu à la création d’une IA beaucoup plus sophistiquée ?

Dans un nouvel article publié récemment, OpenAI a dévoilé ses premiers résultats. En jouant à un simple jeu de cache-cache des centaines de millions de fois, deux équipes opposées d’agents d’IA ont développé des stratégies complexes de cache-cache impliquant l’utilisation d’outils et la collaboration. Ce travail de recherche offre également un aperçu de la stratégie principale de recherche d’OpenAI : adapter et passer à l’échelle les techniques d’IA existantes pour voir quelles propriétés émergent.

La suite ici (Karen Hao)

(Visited 48 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :