Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

1 micro-puce neuronale pourrait rendre les drones autonomes

Darpa neural microchip

Lorsqu’un drone prend une photo, il n’est pas capable de définir ce qu’il observe ni quelles conclusions en tirer Les images recueillies par les satellites et les drones doivent donc transiter jusqu’aux unités opérationnelles terrestres pour être analysées par un cerveau humain. Seul un analyste est capable de s’apercevoir qu’une rampe de lancement de missile a été déplacée comparativement à une photo plus ancienne par exemple. La DARPA veut changer cela. Elle collabore avec une équipe du MIT sur une micro-puce neuronale : Eyeriss. Cette dernière pourrait être installée sur les drones ou les satellites pour les rendre autonomes dans leur travail de surveillance. Plus besoin d’énormes entrepôts remplis de serveurs et de centaines d’analystes.

La suite ici

(Visited 151 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :