Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

1er essais cliniques d’organes humains bioimprimés dans 5 ans

La société de logiciels Advanced Solutions, basée au Kentucky, a développé ce qu’elle appelle la première imprimante de tissus humains 3D au monde fonctionnant sur un robot à 6 axes. Appelée BioAssemblyBot, la machine constitue la 2e génération d’imprimantes 3D destinée à révolutionner les soins de santé. L’objectif annoncé est de parvenir à bioimprimer en 3D des organes humains.

Advanced Solutions et ses clients utilisent déjà la technologie développée pour créer des copies de poumons, cœurs, reins, pancréas, os et même de peau humaine. Bien que la bioimpression soit en mesure de résoudre le problème de pénuries de dons d’organes, cette technologie va également faire émerger de gigantesques problèmes juridiques et éthiques. « Nous estimons que dans les cinq prochaines années vont avoir lieu les premiers essais cliniques d’organes fonctionnels implantés chez des patients. »

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*