Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

1er résultats dévoilés sur l’utilisation de CRISPR en Chine sur des embryons « normaux »

En Chine, une équipe de chercheurs a corrigé des mutations génétiques présentes sur certaines cellules de trois embryons humains « normaux » en utilisant la technique d’édition du génome CRISPR. Il s’agit de la première étude décrivant l’utilisation de CRISPR sur des embryons humains viables. Bien que le périmètre de cette étude soit restreint (les tentatives de réparation de l’ADN n’ont été effectuées que sur 6 embryons), les résultats suggèrent que CRISPR fonctionne beaucoup mieux sur les embryons « normaux » que lors des essais précédents sur des embryons « anormaux ». Les chiffres restent toutefois beaucoup trop faibles pour en tirer des conclusions solides.  Au cours de la première tentative, moins de 1 cellule sur 10 a été réparée avec succès, un taux encore trop faible pour que la méthode soit réllement utilisable à grande échelle. Une deuxième étude publiée en 2016 avait présenté également un faible taux. Néanmoins, parce que ces embryons étaient très génétiquement anormaux, ces expériences n’avaient pas pu donner une indication précise de la façon dont la technique fonctionnerait sur des embryons plus sains.

source

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*