Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Alexa bientôt « indic » de la police ?

Echo d’Amazon pourrait-il un jour vous trahir ? Aelxa, l’assistant vocal qui alimente Echo est toujours à l’écoute et envoi tout ce que vous dites sur les serveurs d’Amazon après avoir utilisé le mot « wake » en anglais. Bien sûr, Echo n’est pas le seul assistant virtuel sur le marché, mais il se trouve dans des millions de maisons, et Alexa collabore avec les appareils des sociétés comme Ford, Dish, Samsung et Whirlpool. Heureusement, pour éviter qu’Alexa ne vous trahisse, Amazon prend quelques mesures. La police de l’Arkansas aux Etats-Unis a récemment exigé qu’Amazon lui envoie les informations recueillies par Echo chez le suspect d’un meurtre. Les avocats d’Amazon affirment que la protection de la liberté d’expression du Premier Amendement américain s’applique aux renseignements recueillis et envoyés par l’appareil.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*