Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Ces épinards nanobioniques détectent les explosifs, la pollution et la sécheresse

1

Des chercheurs du MIT ont intégré des capteurs en nanotubes de carbone dans des feuilles d’épinards, permettant ainsi à la plante de détecter une large gamme de molécules, depuis des explosifs dans les eaux souterraines jusqu’au «peroxyde d’hydrogène», au gaz sarin et au TNT. Pourquoi est-ce important ? En principe, cet épinard doté de capteurs pourrait être utilisé pour identifier un large éventail de polluants et oligo-éléments, détectant tout, de la sécheresse aux changements de propriétés du sol. Il s’agit donc d’un grand pas vers la numérisation et la dématérialisation de l’information extrêmement riche que les plantes possèdent. La mise à disposition à des systèmes d’intelligence artificielle de davantage de données et de meilleure qualité va aboutir à des percées plus rapides et plus importantes dans les sciences de l’environnement, l’agriculture et la santé humaine.

La suite ici

(Visited 71 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*