Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Cette interface prédit le chant du pinson juste avant qu’il ne chante

Les entrepreneurs de la Silicon Valley se sont fixés un nouvel objectif audacieux cette année : créer un dispositif de “lecture” du cerveau qui nous permettrait de transmettre des textes sans effort, par la pensée. En avril dernier, Elon Musk a dévoilé Neuralink, une nouvelle entreprise s’attaquant au sujet de l’interface cérébrale. Quelques jours plus tard, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré : “les interfaces cérébrales directes vont finalement vous permettre de communiquer uniquement avec votre esprit”. 60 ingénieurs Facebook y travaillent. Cette quête est ambitieuse n’est pas prête d’aboutir. Pour autant, ce rêve est presque déjà devenu réalité… pour un petit oiseau à bec orange, le pinson zèbre. Timothy Gentner et ses étudiants de l’Université de Californie, à San Diego, ont construit une interface cerveau-tweet qui “prédit” la chanson qu’un pinson va chanter une fraction de seconde avant qu’il ne le fasse.

source (Antonio Regalado)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*