Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Cette matière à bas coût utilise le soleil pour purifier l’eau

Des chercheurs de l’Université d’Edimbourg ont développé une matière photocatalytique qui peut absorber la lumière du soleil et générer de l’énergie. Plus fort encore, cette matière peut détruire les composés organiques tels que les bactéries. Cette matière est alimentée par le soleil, ce qui signifie qu’elle pourrait facilement être ajoutée à du plastique pour créer un purificateur d’eau bon marché. Cette découverte récente est considérée comme un pas important pour donner accès aux 750 millions de personnes dans le monde à de l’eau potable. Pourquoi est-ce important ? Parce que cette matière photocatalytique a le potentiel de démonétiser, dématérialiser et démocratiser l’accès à de l’eau de meilleure qualité dans les parties du monde où les purificateurs d’eau sont trop coûteux ou complexes à exploiter. Il s’agit donc d’une parfaite illustration de la façon dont la technologie peut rendre une ressource rare telle que l’eau potable abondante.

La suite ici

(Visited 33 times, 1 visits today)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*