Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Comment fabriquer vos robots biologiques

Au cours des dernières années, les chercheurs de l’Université d’Illinois à Urbana-Champaign ont effectué la rétro-ingénierie des tissus et organes biologiques pour créer de minuscules “bio-bots” capables de se déplacer en étant alimentés par des cellules musculaires et contrôlés via des impulsions électriques et optiques. Dans un article publié dans Nature Protocols, les chercheurs partagent un protocole détaillé leur ayant permis de concevoir la génération actuelle de robots biologiquess mesurant quelques millimètres. Ils travaillent sur les générations futures de bio-bots qui intègreraient plusieurs types de cellules et de tissus, y compris des réseaux neuronaux pour la détection et le traitement, et des réseaux vasculaires pour la distribution de nutriments et d’autres facteurs biochimiques. Ils pourraient également disposer de certaines propriétés des matériaux biologiques, comme l’auto-organisation et l’auto-guérison. Ces machines biohybrides pourraient, par exemple, détecter les toxines chimiques et les neutraliser. De tels bio-bots seraient extrêmement utiles pour le diagnostic médical et thérapeutique ciblée in vivo, ou même pour assainir l’environnement.

La suite ici

(Visited 38 times, 1 visits today)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*