Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Comment la réalité virtuelle va-t-elle impacter le transport aérien ?

La réalité virtuelle va-t-elle un jour supprimer le besoin de déplacer nos corps pour prendre part à des réunions d’affaires ? Nous pourrions rencontrer nos collègues ou associés dans des espaces virtuels. Si tel était le cas, cela impacterait fortement les quelques 1.3 milliards de dollars de revenus de l’industrie du transport aérien dont les voyages d’affaires représentent près de 30%. Il est possible qu’une partie des revenus soient aspirés par des acteurs de la réalité virtuelle. Mais il est également possible que l’effet soit inverse. Spotify et Pandora, par exemple, ont bénéficié aux artistes qui sinon n’auraient pas été découverts. Ces services ont aussi contribué à ce que nous dépensions davantage d’argent dans les concerts. Accéder à des expériences de voyages en réalité virtuelle pourrait fonctionner de la même façon et convaincre les gens que les voyages « physiques » ont davantage de valeur, et donc par conséquent augmenter la demande.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*