Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Comment l’IA peut être corrompue pour réprimer la liberté d’expression

Internet était censé incarner une puissante vague de démocratisation contre les gouvernements oppresseurs. Ca n’a pas été le cas. Internet était censé ouvrir les yeux des citoyens opprimés, les exposer à de nouveaux idéaux démocratiques et les inciter à se révolter contre leurs gouvernements autoritaires en déclarant leurs droits humains fondamentaux. Il n’en a rien était. Internet éait censé résister, par nature, à un contrôle centralisé. En fait, dans de nombreux pays, Internet, ce supposé marteau de la liberté, a plutôt été coopté par ces mêmes régimes pour favoriser leur propre programme tout en écrasant la dissidence et l’opposition. Et avec l’émergence de l’IA conversationnelle, la technologie au cœur de services comme Allo et Jigsaw de Google ou l’initiative Hack Harassment d’Intel, ces gouvernements pourraient disposer d’un nouvel outil pour censurer davantage leurs citoyens.

source

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*