Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Dans les unités de soins intensifs 1 IA pourrait prédir la probabilité de décès des patients

Tous les hôpitaux partagent le même objectif quant à leurs unités de soins intensifs : réduire le nombre de patients qui y meurent. Avec toutes les données issues de l’équipement qui surveille constamment les signes vitaux des patients, les unités de soins intensifs semblent constituer le cadre idéal pour déployer des systèmes d’IA capables de jauger quand la vie d’un patient est susceptible de basculer. «Beaucoup d’hôpitaux sont intéressés pour développer des systèmes d’alerte capable de prédire des événements potentiellement mortels comme la septicémie, l’arrêt cardiaque ou encore l’arrêt respiratoire», explique Priyanka Shah de l’ECRI Institute, un organisme à but non lucratif qui évalue les procédures médicales, les dispositifs et les médicaments pour l’industrie des soins de santé.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*