Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Débat enflammé autour d’1 projet de synthèse du génome humain sous 5 ans

Pouvoir manipuler les éléments de base à l’origine de la vie induit un des plus grands débats éthiques en science. Une nouvelle fois, ce débat vient de s’enflammer suite à l’annonce d’un plan ambitieux et controversé. Ce dernier vise à partir d’une feuille blanche pour « écrire » le génome humain, en synthétiser l’ADN et incorporer cet ADN au sein de cellules humaines ; et seulement d’ici 4 à 5 ans. Près de 200 chercheurs de premier plan en génétique et en bioingénierie devraient se réunir à New York pour discuter des prochaines étapes du plan de ce qu’on appelle maintenant le Genome Project-write (projet d’écriture du génome) : un projet de recherche de 100 millions de dollars, pour concevoir et tester les systèmes vivants d’organismes modèles, incluant le génome humain. Ce projet est considéré comme la suite logique du Human Genome Project qui a conduit, après 13 années de recherche, à cartographier le code génétique humain. Si le débat est sain, la science n’attend pas.

En mars dernier, Boeke a partagé des détails sur un projet connexe sur lequel il participe. Il y supervise des centaines de scientifiques qui travaillent sur la synthèse du génome de la levure artificielle, qui devrait être terminé d’ici fin 2017.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*