Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Deepfakes for good : anonymiser les vidéos en conservant la personnalité

Image parSnag Eun Park de Pixabay

L’intelligence artificielle (IA) pourrait générer des visages qui correspondent avec l’expression de sujets anonymes pour leur garantir la vie privée, sans perdre leur capacité à s’exprimer. Une nouvelle technique utilise les réseaux antagonistes (GANs), la technologie derrière les deepfakes, pour anonymiser quelqu’un sur une photo ou une vidéo.

L’algorithme extrait des informations sur l’expression faciale de la personne en détectant la position des yeux, des oreilles, des épaules et du nez. Il utilise ensuite un GAN, formé sur une base de données de 1,5 million d’images de visages, pour créer un visage entièrement nouveau avec la même expression et l’intègre à la photo originale, en conservant le même arrière-plan.

Anonymiser un visage protège l’identité d’une personne. Mais les techniques traditionnelles, comme le flou et la pixellisation, sont soit incomplètes (l’identité de la personne peut de toute façon être découverte), soit dépouille complètement la personnalité de la personne (en supprimant les expressions du visage). Parce que les GAN n’utilisent pas du tout le visage original du sujet, ils éliminent ces problèmes.

Cette technique dévoile également une nouvelle proposition de valeur pour les GAN, qui ont acquis la mauvaise réputation de rendre facile la génération de fausses informations très crédibles.

La suite ici (Karen Hao)

(Visited 27 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*