Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Des cerveaux “réparés” avec du graphène à l’horizon

Si le graphène est utilisé pour tout, de l’électronique à l’optoélectronique, il reste encore difficile d’imaginer comment il pourrait constituer un outil clé pour traiter les dommages et les troubles neurologiques. Une équipe européenne a récemment ouvert la voie à des nouvelles applications du graphène en le combinant avec des tissus neurologiques. Dans une recherche décrite dans la revue Nature Nanotechnology, un groupe de l’École internationale d’études avancées (SISSA), à Trieste, en Italie, et l’Institut catalan de nanoscience et de nanotechnologies (ICN2) en Espagne ont démontré que le graphène monocouche augmentait l’activation neuronal en modifiant les fonctions associées à la membrane dans les cellules cultivées. “Les résultats démontrent que, selon la manière dont l’interface avec le graphène à couche unique est conçue, le matériau peut influer sur les activités neuronales en modifiant la mobilité ionique, en particulier le potassium, au niveau de l’interface cellule/substrat “, a déclaré Laura Ballerini, chercheuse en neurones et nanomatériaux à SISSA.

La suite ici (Dexter Johnson)

(Visited 77 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*