Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Des chercheurs piratent une cellule humaine et la reprogramment comme 1 ordinateur

Les cellules sont essentillement de minuscules ordinateurs : elles envoient et reçoivent des entrées et des sorties. Si vous sirotez un Frappuccino, votre glycémie et vos cellules pancréatiques recevront le message. En sortie: plus d’insuline. Mais l’informatique cellulaire est plus qu’une simple métaphore. Au cours des dernières décennies, les biologistes ont travaillé pour pirater l’algorithme des cellules dans le but de contrôler leurs processus. Ils ont progressivement éditer l’algorithme d’une cellule, son ADN et ce pendant des générations. Dans un article récemment publié dans Nature Biotechnology, des chercheurs ont programmé des cellules humaines pour obéir à 109 ensembles d’instructions logiques différentes. En poursuivant cet effort, cela pourrait conduire à des cellules capables de répondre à des directions précises pour lutter contre les maladies par exemple.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*