Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Des scientifiques ont créé 1 puce informatique via des centaines de « mini-cerveaux » de souris

Il y a 2 ans, Diane Hoffman-Kim a fait pousser son premier « mini-cerveau ». Elle a commencé par déposer quelques cellules nerveuses de souris dans une boîte de petri antiadhésive, puis les cellules en s’accrochant les unes aux autres sont devenues une sphère de moins d’un millimètre de large : un mini-cerveau. L’ingénieur biologique a depuis cultivé des milliers de ces organoïdes, avec des neurones qui étincellent avec l’activité électrique. Mais … ils ne sont pas encore vivants. Ils ne peuvent pas survivre sans une surveillance attentive s’ils ne disposent pas de leur propre flux sanguin. Puis, l’année dernière, un des étudiants de Hoffman-Kim a remarqué ce que personne n’avait jamais vu : ses mini-cerveaux avaient spontanément développer des vaisseaux sanguins.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*