Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

D’ici 2020 le cerveau artificiel d’IBM aura 10 milliards de neurones artificiels

artificial brain photo

Photo by A Health Blog

IBM et l’US Air Force ont construit un superordinateur inspiré du cerveau comprenant l’équivalent de 64 millions de neurones artificiels et 16 milliards de synapses. Le système est conçu pour fonctionner de la façon la plus similaire possible avec un cerveau biologique et ainsi maximiser l’efficacité énergétique. Il n’a besoin que de 10 watts pour alimenter les 64 millions de neurones et 16 milliards de synapses. A titre de comparaison, le cerveau humain contient 100 milliards de neurones et utilise environ 20 watts.

Pourquoi c’est important ? Parce que l’optimisation énergétique permettra l’émergence de systèmes d’intelligence artificielle mobile ubiquitaires au sein de smartphones, voitures autonomes ou avions. Il y a quelques années, le système Neurosynaptic TrueNorth d’IBM contenait seulement 256 neurones. Aujourd’hui il en contient 64 millions, un chiffre multiplié par 8 chaque année.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

2 Commentaires le D’ici 2020 le cerveau artificiel d’IBM aura 10 milliards de neurones artificiels

  1. Ce qui est dommage c’est vous preniez une nouvelle, et que vous l’adaptiez sans la comprendre ou vous renseigner le moins du monde. Et à la fin on dit vraiment n’importe quoi.

    La puce TrueNorth en question possède un million de neurones et globalement 256 millions de synapses. Le système dont vous parlez, c’est l’assemblage de 64 puces. Ce qui fait 64 millions de neurones, sur l’ensemble du système et non la puce TrueNorth.

    Cordialement

  2. Bonsoir, ce qui est dommage dans votre précision constructive, c’est sa tonalité. Dans ce résumé/cette traduction d’un article est évoqué le système constitué d’un assemblage de 64 puces parallélisées(“The system contains 64 of IBM’s TrueNorth chips”)*. Où avez-vous lu que n’était évoqué qu’une puce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*