Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Et si il était temps de commencer à parler de l’éthique de la blockchain ?

Image parPete Linforth de Pixabay

Selon un petit groupe d’universitaires, il est temps de commencer à réfléchir à l’éthique de la blockchain. Si la blockchain est amenée à entraîner des changements profonds dans la société, alors elle mérite son propre champ d’éthique, tout comme la biotechnologie, l’intelligence artificielle et la technologie nucléaire, affirme Rhys Lindmark, responsable de l’impact communautaire et sociétal à long terme de l’initiative sur la monnaie numérique du MIT.

La blockchain reste essentiellement une technologie de niche à date ; la valeur du marché de la cryptomonnaie reste minuscule en comparaison avec la valeur des marchés d’investissement mondiaux traditionnels. Les cryptomonnaies ont peu d’influence sur le système financier mondial et sont surtout considérées comme un moyen de réaliser des profits en spéculant sur la volatilité de leurs prix. Mais cela est peut-être en train de changer. De grandes institutions comme Fidelity Investments et Intercontinental Exchange (qui possède la Bourse de New York) ont adopté la technologie. Facebook veut lancer sa propre monnaie numérique mondiale. Les banques centrales serait ausssi sur le point de se lancer dans ce domaine également.

La suite ici (Mike Orcutt)

(Visited 42 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*