Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Facebook veut prendre le pouvoir avec les chatbots

the-chat-bots-are-coming-and-they-will-take-your-jobs

Plus de 900 millions de personnes utilisent chaque mois l’application mobile Facebook Messenger pour communiquer avec leurs familles et amis. Facebook voudrait maintenant aussi les faire discuter avec les entreprises. Le réseau social a annoncé il y a quelques jours que les entreprises pouvaient “s’installer” sur Messenger. Certaines d’entre elles expérimentent déjà la plateforme pour leur service client, ou pour offrir un service de bots interactifs automatiques. Le bot de Burger King, par exemple, peut recevoir des commandes. La compagnie aérienne KLM fournit les cartes d’embarquement et un service client via Messenger. La vision portée par Facebook est la suivante : dans un futur proche il sera beaucoup plus simple d’échanger de trouver des informations grâce aux bots des entreprises plutôt que de “googler” sur le web ou utiliser une application mobile. En gros Facebook chasse le couteau entre les dents sur les terres de Google (search) et Apple. Mark Zuckerberg prédit que les entreprises vont massivement affluer sur Messenger pour bénéficier d’une connexion “toute-faite” à presque 1 milliard de personnes. Messenger est gratuit et ne génère aucun revenu pour Facebook ; pour l’instant. En Asie, les plus gros services de messagerie comme WeChat ou LINE ont bâti un énorme gâteau en laissant les entreprises s’appuyer sur leur messagerie pour construire leurs propres services de rendez-vous médicaux, achats de chaussures ou services bancaires…

La suite ici

(Visited 79 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*