Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Facebook&Google sont des États numériques et “gouvernent”

Image parMystic Art Design de Pixabay

Le monde n’est plus seulement dominé par les États-nations. Nous sommes entrés dans une ère de non-état, d’Etats numériques.

Le monde n’est plus divisé en États (pays comme les États-Unis, la France et l’Inde) et en non-États (organisations terroristes comme ISIS et Al-Qaida). Nous avons besoin d’un nouveau langage pour décrire les non-étatiques, les non-méchants. Les États numériques sont des acteurs numériques non étatiques, sans la violence. Comme les États-nations, ils sont très divers. Certains sont l’équivalent des superpuissances mondiales : les Googles, les Facebooks, les Twitters. D’autres sont des opérations paramilitaires, comme GhostSec, une cyberarmée sur invitation créée spécifiquement pour cibler ISIS.

Pour gagner les guerres de l’ère de l’information, les pays doivent reconnaître le pouvoir des États numérique, non pas comme un lieu auxiliaire de rassemblement dans le cyberespace, mais comme des entités critiques exerçant le genre de pouvoir et d’influence nécessaire pour venir à bout des acteurs non étatiques malveillants.

La suite ici (Alexis Wichowski)

(Visited 16 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*