Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Frankenstein : les “mini cerveaux” développent maintenant leurs propres veines

Les premiers organoïdes cérébraux ont vu le jour il y a quelques années à peine. Au début, il ne s’agissait que de cellules souches chimiquement agglomérées.

La semaine dernière, le groupe de Waldau à l’UC Davis a publié les premiers résultats d’organoïdes neuronaux humains vascularisés. En utilisant des cellules de membrane cérébrale prélevées sur l’un de ses patients, l’équipe les a “agglomérées” dans les cellules souches, puis certaines d’entre elles dans les cellules endothéliales qui tapissent l’intérieur des vaisseaux sanguins. Les cellules souches se sont ensuite transformées en organoïdes cérébraux, et ont été incubés. Après trois semaines, un organoïde a été transplanté dans une minuscule cavité soigneusement sculptée dans le cerveau d’une souris. Deux semaines plus tard, l’organoïde était vivant. Surtout, des capillaires s’étaient développés et pénétraient jusqu’aux couches internes. L’organoïde pourrait avoir une chance de continuer à se développer pour devenir un organe de calcul complexe.

La suite ici (Megan Molteni)

(Visited 48 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*