Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Gems, la startup qui veut défier Amazon Mechanical Turk avec la blockchain

Les startups offrant un service à la demande comme Uber et Postmates ont eu affaire à d’innombrables poursuites judiciaires de la part de travailleurs argant qu’ils sont mal classés et sous-payés, tandis que des plates-formes comme Amazon Mechanical Turk sont devenues tristement célèbres pour empocher 20% de frais sur des micro-tâches dont le salaire moyen s’élève à 2$ l’heure. Deux frères entrepreneurs pensent qu’ils peuvent réhabiliter la “gig economy” grâce à la blockchain. Ils viennent de lever un peu plus de 60 millions de dollars pour le faire. Gems n’est pas la première tentative de déloger Mechanical Turk. Amazon a longtemps fait face à la concurrence de Crowdflower, une autre plate-forme commerciale de microtâches; il y a également des concurrents du monde universitaire, comme Daemo et Prolific, et d’autres initiatives basées sur des blockchain, comme Storm Market et Coinworker. Jusqu’à présent, le Mechanical Turk est resté obstinément le “Xérox” du travail collaboratif.

La suite ici (Miranda Katz)

(Visited 91 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*