Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

GlaxoSmithKline : dans 10 ans nous nous soignerons avec des nanobots

2

GlaxoSmithKline, une entreprise pharmaceutique britannique évaluée à 100 milliards de dollars, développe une classe de traitements appelée bioélectronique. Il s’agit d’implants plus petits qu’un grain de riz pouvant être pluggés directement sur les nerfs pour traiter des maladies. Dotés de batteries internes pour envoyer de petites impulsions électriques, les implants peuvent modifier les signaux nerveux pour desserrer les voies respiratoires chez les personnes souffrant d’asthme, par exemple, ou réduire l’inflammation de l’intestin liée à la maladie de Crohn. A plus long terme, ces nanobots cibleraient même le cancer. Les effets secondaires seraient minimes en comparaison des médicaments qui inondent nos corps de molécules étrangères. Les premiers prototypes de ces implants bioélectroniques sont actuellement testés sur des rats. Glaxo prévoit de débuter l’année prochaine les essais sur les humains pour trois maladies chroniques majeures. Glaxo veut commercialiser d’ici 10 ans le premier traitement du genre.

La suite ici

(Visited 89 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :