Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Google entre AUSSI dans la course à la fusion nucléaire

Google et une entreprise leader de la fusion nucléaire ont développé un nouvel algorithme qui a considérablement accéléré les expériences sur les plasmas, les boules de gaz ultra-chaud au cœur de la technologie énergétique. Tri Alpha Energy, soutenue par le cofondateur de Microsoft, Paul Allen, a investi plus de 500 millions de dollars. L’entreprise a travaillé avec Google Research pour créer ce qu’ils ont appellé un algorithme optométriste. Cette approche permet de combiner la puissance de traitement informatique avec le jugement humain pour trouver de meilleures et nouvelles solutions répondant à des problèmes complexes.

En travaillant avec Google, Tri Alpha Energy a considérablement amélioré ses C2-U machines, à tel point que des opérations qui duraient auparavant 1 mois ne durent plus que quelques heures. L’algorithme a identifié des moyens inédits d’utiliser le plasma. L’équipe a ainsi diminué de 50% les pertes d’énergie du système et donc augmenté l’énergie plasmatique résultante, qui doit atteindre un seuil critique pour que la fusion soit effective.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*