Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Kevin Kelly : pourquoi nous aurons plus et posséderons moins dans le futur

Avoir plus en possédant moins peut sembler paradoxal, mais c’est exactement le scénario dans lequel nous nous trouvons. La technologie nous permet de nous diriger d’une économie fondée sur la propriété vers une économie basée sur le partage et les abonnements. Des plates-formes comme Airbnb et Lyft ou Uber relient les locataires et les personnes voulant se déplacer aux propriétaires et aux conducteurs. Grâce au numérique tout type de médias peut être stocké, diffusé ou téléchargé en quelques secondes. Mais où cela nous conduit-il ? Y a-t-il des choses que nous voudrons toujours posséder, et si oui, lesquelles ?

Dans une nouvelle vidéo de Big Think, l’auteur et fondateur de WIRED, Kevin Kelly, explore les limites de ce qu’il appelle l’économie de l’abonnement et s’interroge sur la fin possible de la propriété.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*