Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La Chine resserre son emprise sur les entreprises de la blockchain

Après que le gouvernement chinois se soit rué sur les cryptomonnaies, ce dernier prévoit d’imposer des restrictions à presque toutes les entreprises en ligne dont les affaires impliquent l’utilisation de la blockchain. Bien que le gouvernement chinois ait pris des mesures sévères contre le trading de cryptomonnaies, il a publiquement fait l’éloge de la blockchain en tant que technologie de base de données. Il n’est pas surprenant de constater qu’il veut maintenant aussi s’en assurer le contrôle. Les nouvelles règles exigeraient que les entreprises dans le domaine de la blockchain enregistrent leurs noms, les types de services propsoés et adresses de serveur auprès du gouvernement et se soumettent à des contrôles annuels. Les entreprises devraient également recueillir les noms réels et les numéros d’identification nationaux des utilisateurs et stocker ces données pour que les forces de police puissent y avoir accès.

La suite ici (Mike Orcutt)

(Visited 22 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*