Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La Chine utilise déjà CRISPR pour modifier les gènes humains in vivo

Un nouveau rapport indique que les gènes d’au moins 86 personnes ont été modifiés en Chine pour les guérir de la maladie. En 2016, la Chine devenait la première nation à avoir expérimenté l’édition de gènes sur les humains  via CRISPR. Mais aucun essai de CRISPR sur un humain n’ a encore eu lieu aux Etats-Unis. Une enquête du Wall Street Journal indique que CRISPR a déjà été utilisée dans les hôpitaux chinois pour traiter des maladies humaines comme le cancer ; depuis 2015. Le nouveau rapport montre que l’utilisation de cette technologie prend de l’ampleur. Contrairement aux États-Unis, la Chine permet au comité d’éthique d’un hôpital d’approuver la recherche sur les humains. Des essais CRISPR peuvent donc être approuvés dans l’après-midi.

La suite ici (Jamie Condlitte)

(Visited 156 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*