Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La Chine utilise le plan des Etats-Unis pour dominer le futur de l’IA

Fin 2016, l’administration Obama a publié trois rapports et partagé une conclusion extraordinaire : les progrès dans l’apprentissage machine, une technologie qui permet aux systèmes d’apprendre et de s’améliorer sans dépendre d’une programmation explicite, permettent une révolution de l’intelligence Artificielle (IA). Comme les systèmes d’IA étendent leur champ, la technologie sera le moteur des transformations économiques mais aussi en terme de sécurité nationale.

Si l’imitation est la plus sincère forme de flatterie, alors les auteurs des rapports de l’administration Obama peuvent considérer avoir reçu un compliment sincère de la part de leurs homologues chinois. Avec le plan chinois de développement de la nouvelle génération d’IA génération datant de 2017, l’empire a clairement annoncé considéré l’IA comme la technologie transformatrice qui constituera la base du pouvoir économique et militaire. Avec ce plan, la Chine entend dépasser toutes les autres nations d’ici 2030, et sa checklist pour se conformer à cet agenda ambitieux est remarquablement similaire aux politiques prescrites par les rapports de l’administration Obama.

  • Augmenter considérablement l’investissement à long terme dans la recherche et le développement de l’IA
  • Promouvoir la collaboration sur l’IA entre le secteur privé et le gouvernement
  • Développer un écosystème de talents experts en IA
  • Investir pour atténuer les risques potentiels posés par l’IA et les perturbations sociétales

Les similitudes vont au-delà de ces objectifs de haut niveau,  et concernent aussi de nombreux détails et recommandations de politiques spécifiques.

La suite ici (Gregory Allen)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*