Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La construction “identitaire” d’une intelligence artificielle doit être équitable

AiF

Une première image apparaît à l’écran. “Un homme est debout à côté d’un éléphant», entonne une voix robotique. Une autre image apparaît. “Une personne assise à une table avec un gâteau.”Ces descriptions paraissent assez évidente pour un homme. Il s’agit néanmoins d’une première pour une intelligence artificielle : l’ordinateur peut maintenant “voir” des images. Il s’agit d’un champ de recherche autour de l’intelligence artificielle dans lequel les géants du web comme Google ou Facebook investissent énormément d’argent et d’effort. Or l’industrie technologique et la communauté de chercheurs sont toutes deux largement constituées d’hommes.

L’émergence d’une intelligence artificielle de plus en plus humaine pourrait donc être biaisée, c’est-à-dire être à l’image d’une “élite” sans tenir compte des besoins des autres.

La suite ici

(Visited 112 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles