Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La course est lancée pour que toutes les puces informatiques soient « IA compatibles »

Yann LeCun a déjà conçu une puce pour l’intelligence artificielle (IA) appelée ANNA ; mais avec 25 ans d’avance. Aujourd’hui, les réseaux neuronaux envahissent les plus grands acteurs d’Internet, y compris Google, Facebook et Microsoft. LeCun dirige d’ailleurs maintenant le laboratoire central d’IA de Facebook, au sein duquel les réseaux neuronaux identifient les visages et les objets sur des photos, traduisent d’une langue à l’autre etc… 25 ans après ANNA, les géants se sont finalement lancés dans une course aux puces informatiques « IA compatibles ». Et ces dernières vont bientôt envahir nos objets électroniques. Plusieurs ingénieurs à l’originie de la puce Google (TPU) travaillent sur la conception de puces similaires au sein de la startup Groq, selon la même dynamique que les fabricants de puces comme Intel , IBM et Qualcomm. En parallèle Google et Facebook s’efforcent de faire en sorte que les réseaux neuronaux intègrent noss téléphones et casques de réalité virtuelle pour supprimer le délai de transfert des images vers les data centers.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*