Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La décision de Google d’absorber la division santé de DeepMind suscite des craintes en matière de protection de la vie privée

Google a fait l’acquisition de DeepMind, une start-up londonienne spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA), en 2014, pour 500 millions de dollars. DeepMind est surtout connu pour son algorithme AlphaGo, qui a battu le champion du monde du jeu de Go en 2016. Depuis, il a étendu ses capacités d’IA à de nouveaux domaines, dont les soins de santé. Dans ce contexte, DeepMind a promis à plusieurs reprises de ne jamais partager de données avec sa société mère. Or, le client de DeepMind, le Royal Free Hospital, a été reconnu coupable d’avoir enfreint les lois britanniques sur la protection des données en juillet 2017 concernant le traitement des données des patients du NHS par l’application Streams. Un comité d’éthique indépendant a donc déclaré que DeepMind devait faire davantage pour établir son indépendance par rapport à sa société mère. L’absorption de la division de DeepMind par Google semble aller à l’encontre de cette recommandation.

La suite ici (Charlotte Jee)

(Visited 14 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*