Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

La disparition de la neutralité technologique vue par la Chine

deep tech innovation Chine Inde

Image par Markus Winkler de Pixabay

L. Bardon . - À mesure que ces systèmes deviennent plus sophistiqués et plus omniprésents, nous allons probablement vivre ce qu’un récent rapport de l’ACLU décrit comme une “transition progressive” de la surveillance s’appuyant sur la collecte et le stockage de données à la “surveillance automatisée de masse en temps réel”, mais surtout, à mesure qu’ils entraîneront ce changement d’échelle, ces outils vont également remettre en question notre compréhension du monde et des personnes qui le composent. En d’autres termes, au-delà de tout attribut spécifique de la technologie, un groupe spécifique d’acteurs bénéficie directement de l’idée selon laquelle la mesure et l’analyse informatique du monde permettent d’accéder au savoir. Et ces acteurs ont également le pouvoir de promulguer et de légitimer leurs revendications en matière de connaissances.

La nouvelle selon laquelle l’Inde bloquait 59 applications chinoises, dont TikTok, Wechat et Weibo, a suscité de nombreuses discussions dans les médias chinois. Cet article (en mandarin original) sur l’évolution de la “neutralité technologique” au fil des ans a été l’un des plus intéressant. Il a été écrit par Liu Bohan pour 放大灯 (enlarging light), une nouvelle plateforme médiatique S&T sous la direction de guokr, une communauté chinoise populaire d’éducation S&T.

Si l’auteur souligne que “les Indiens hautement nationalistes ont une fois de plus piétiné le cadavre de la neutralité technologique”, il ne mentionne pas le traitement réservé par la Chine aux entreprises technologiques internationales – un point soulevé dans les sections “commentaires” de la version Huxiu de l’article.

Il est très intéressant de voir comment l’auteur considère les récents développements technologiques américains sur fond de neutralité technologique :

  1. Il discute de la tentative de Facebook de maintenir une attitude neutre concernant le discours de haine sur la plateforme
  2. Il est très sympathique envers Yann Lecun qui a subi un “interrogatoire tortueux” sur ses commentaires concernant la discrimination algorithmique, l’attribuant à un parti pris dans l’ensemble des données.
  3. Il examine comment la neutralité technologique a été établie dans des cas impliquant le partage de Betamax de Sony et de p2p de Napster, mais conclut que “les partisans de la technologie en tant que valeur ont progressivement remporté une victoire écrasante dans la communauté intellectuelle occidentale”.

Selon l’auteur, en Chine, le débat sur la neutralité technologique a été plus lent à s’engager dans la même voie : il existe toujours une base d’optimisme technologique, qui s’est exprimée dans les différents slogans de l’époque tels que “M. Science” (“赛先生”) soutenu par le Mouvement pour une nouvelle culture du 4 mai et plus tard “La science et la technologie sont les principales forces productives” – un dicton de Deng Xiaoping en 1988.

source (ChinAI newsletter Liu Bohan pour 放大灯)

(Visited 24 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :