Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

La technologie de reconnaissance des émotions devrait être interdite, selon un institut de recherche sur l’IA

Image par Grae Dickason de Pixabay

Malgré l’absence de preuves que les machines puissent déterminer notre état émotionnel, la reconnaissance des émotions est un marché estimé à au moins 20 milliards de dollars ; et il est en pleine croissance. La technologie est actuellement utilisée pour évaluer les candidats à un emploi et les personnes soupçonnées de crimes. Elle est aussi testée au travers d’applications, comme dans les casques de réalité virtuelle pour déduire les états émotionnels des joueurs.

Il est également prouvé que la reconnaissance des émotions peut amplifier les disparités entre les races et les sexes. Les régulateurs devraient intervenir pour restreindre fortement son utilisation, et d’ici là, les sociétés d’intelligence artificielle (IA) devraient cesser de la déployer, a déclaré AI Now. L’institut de recherche cite notamment une étude récente de l’Association for Psychological Science, qui a passé deux ans à examiner plus de 1 000 articles sur la détection des émotions et dont la conclusion est qu’il est très difficile d’utiliser les seules expressions faciales pour savoir exactement comment quelqu’un se sent.

La suite ici (Charlotte Jee)

(Visited 91 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*