Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les prémices de Minority Report : police, big data et sécurité

real time crime center

Pendant que des officiers de police se rendent de toute urgence, suite à un appel sur le 911, chez un homme qui menace sa copine, un opérateur de police situé au quartier général consulte un programme pour obtenir un score :  la probabilité que le suspect soit violent. Le programme balaye des milliards de données incluant les rapports d’arrestation, les bases de données commerciales, les posts sur les médias sociaux… Il qualifie ainsi le niveau de menace et le communique via un code de 3 couleurs, rouge étant le pire. L’homme avait une condamnation liée à une arme en feu et des associations avec un gang. La police a donc fait appel à un négociateur. Le suspect s’est rendu. Exploiter le big data a permis à la police d’intervenir avec le bon niveau de réponse et de garantir la sécurité de chacun, l’homme était en possession d’un pistolet.
(Visited 180 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. PredPol et éthique : la police "prédictive" testée aux USA - Paris Singularity

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*