Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les premiers blancs de poulet de synthèse sont là, mais coûtent encore 9000$ la livre

Memphis Meats est l’une des startups en course pour concevoir de la viande de synthèse. Pour obtenir ce que la startup dénomme « viande propre », elle cultive des cellules animales dans le laboratoire, et nourrit les éléments nutritifs jusqu’à ce qu’ils constituent des pièces assez grandes pour être cuisinées et mangées. Memphis Meats a déjà créé du boeuf, une boulette de viande, et maintenant de la volaille. Le costume a annoncé qu’il a maintenant fait ce qu’il prétend être les premiers morceaux de poulet et de canard, sans animaux, cultivés en laboratoire. Memphis Meats a également annoncé être en mesure de faire baisser assez rapidement le coût  pour commercialiser ses produits d’ici 2021.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*