Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les prévisions en matière d’emploi sont incertaines, il est temps de transformer la formation

Image par Tumisu de Pixabay

L’économie des plate-formes et le développement de nouvelles formes de travail ou non standards changent le concept même de travail et la relation au travail. Ces changements risquent d’exacerber la polarisation des emplois, d’accroître les inégalités salariales et la pauvreté.

Le contrat social stipule que si vous travaillez et cotisez, vous aurez accès à une éducation de qualité, à un salaire décent, à un solide filet de sécurité sociale et à une retraite décente. Et le contrat promet que vos enfants auront les mêmes voir de meilleures opportunités que vous. Ce contrat est sous pression depuis quelques années, notamment depuis la crise financière de 2008. Si nous voulons construire un avenir où nous tirons parti des possibilités offertes et créer des marchés du travail plus équitables et plus inclusifs, nous devons agir maintenant. Et nous avons besoin de partenariats solides.

L’ambition est de fournir, au cours des cinq prochaines années, de nouvelles compétences à un milliard de personnes faisant partie de la main-d’œuvre actuelle et future. Il s’agit d’un objectif ambitieux qui pourrait avoir un impact important sur les travailleurs du monde entier. Selon un récent rapport, 61 % des citoyens du monde entier estiment que leur emploi actuel sera affecté par les changements technologiques et la mondialisation.

Les gens ne peuvent pas être simplement remplacés par des machines ou par l’intelligence artificielle. Mais l’automatisation et l’intelligence artificielle peuvent avoir un impact à la fois positif et négatif sur l’emploi. Elles peuvent créer de nouvelles opportunités, de nouveaux emplois, supprimer le travail pénible et les mauvaises conditions de travail si nous les abordons de la bonne manière. Dans le cas contraire, ces technologies pourraient supprimer des emplois et créer des difficultés pour les travailleurs qualifiés et non qualifiés. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous avons besoin d’un renforcement des compétences et d’une requalification.

La suite ici (Peter Hummelgaard)

(Visited 16 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*