Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les robots pourraient bientôt avoir une peau plus sensible que la votre

Les robots pourraient bientôt être plus sensibles que les humains, du moins en ce qui concerne leur peau. Les chercheurs de l’Université de Glasgow ont développé un type de peau artificielle plus sensible que la nôtre.  est le créateur de cette nouvelle peau « électronique ». Le Dr. Ravinder Dahiya, créateur de cette nouveau peau « électronique », a expliqué lors d’une interview avoir utilisé une variété de capteurs pour mesurer des choses comme la pression et la température. Dahiya et son équipe sont parvenus à créer cette extrême sensibilité de la peau artificielle en utilisant du graphène, un matériau qui, en dépit de n’avoir qu’un seul atome d’épaisseur, est plus résistant que l’acier, conduit l’électricité et est transparent. Cette nouvelle peau ultrasensible pourrait permettre le développement de meilleures prothèses. Plus fort encore, la peau artificielle dispose également d’un panneau solaire en dessous qui absorbe 98% de la lumière disponible, ce qui rend l’ensemble de l’appareil quasiment autonome en énergie. Dahiya et son équipe ne veulent pas s’arrêter là. Ils espèrent permettre la mise sur le marché de prothèses moins chères et, éventuellement, créer une prothèse de membre totalement autonome en énergie.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*