Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les robots pourraient devenir chatouilleux avec cette peau artificielle

robotic skin

Les peaux synthétiques intelligentes pourraient permettre aux robots de toucher et “sentir” leur environnement, mais aussi aux personnes portant des prothèses de retrouver les sensations de leur membre biologique. Réussir à fabriquer une peau artificielle hautement sensible, low cost, et sans source d’énergie externe représente l’Everest de plusieurs chercheurs. Et ils pourraient bientôt avoir atteint le sommet. Des scientifiques viennent en effet de dévoiler une peau énergétiquement autonome, transparente, plus simple et moins chère que beaucoup d’autres versions développées jusqu’ici. Cette peau intelligente est constituée de films plastiques ultrafins et de 4 électrodes. Un des composants exploite l’énergie mécanique, comme par exemple le mouvement d’un doigt, pour le transformer en courant électrique. La peau n’a pas besoin de source d’énergie externe. Les tests ont démontré qu’elle était hautement sensible : elle pourrait “sentir” une abeille se poser puis s’en aller.

La suite ici

(Visited 46 times, 1 visits today)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*