Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les robots vont remplacer les emplois manufacturiers et c’est tant mieux

Certaines personnes vous diront que l’industrie manufacturière américaine est condamnée.

Il est indéniable que le États-Unis et le Canada ont perdu des emplois face à la concurrence internationale, plus de la moitié en un siècle en fati. De 2000 à 2010 seulement, 5,6 millions d’emplois ont disparu. Fait intéressant, cependant, seulement 13 % de ces emplois ont été perdus en raison de la concurrence internationale. La majorité, 85% des pertes d’emplois, découle de la “croissance de la productivité” – une autre façon de dire que des robots remplacent les travailleurs humains.

Les faits, cependant, racontent une histoire différente. Au cours des 20 dernières années, la production manufacturière américaine corrigée de l’inflation a augmenté de près de 40% et la valeur ajoutée annuelle par les usines américaines a atteint un record de 2,4 milliards de dollar. Bien qu’il y ait moins d’emplois, une plus grande production est réalisée. Les employés de fabrication sont mieux éduqués, mieux payés et la production produit plus de valeur – y compris la technologie qui leur permet d’être beaucoup plus productif.

En fait, il existe actuellement 2 millions d’emplois vacants dans le secteur manufacturier, en grande partie en raison d’une main-d’œuvre vieillissante (l’âge moyen d’un travailleur manufacturier est de presque 45 ans, 2 ans et demi au-dessus de la médiane nationale non agricole) et un faible intérêt de ces emplois pour les jeunes générations.

La suite ici

(Visited 97 times, 1 visits today)

MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*