Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les scientifiques proches de créer du sang à partir de la peau du patient

Des recherches actuellement en cours pourraient permettre la génération de globules sanguins à partir de la peau du patient, ce qui marquerait la fin des dons de sang. Pour la première fois des scientifiques ont utilisé des cellules souches embryonnaires, capables de créer n’importe quel type de tissu dans le corps, pour fabriquer une large gamme de cellules sanguines humaines. En utilisant des souris comme usines de cellules vivantes, ils sont parvenus à synthétiser des cellules souches sanguines capables de produire quatre types de globules sanguins. Pourquoi c’est important ? Parce que cela pourrait donner la possibilité aux chercheurs de fabriquer du sang parfaitement adapté à des patients qui auraient perdu la capacité à s’en constituer eux-mêmes, du fait d’une leucémie par exemple. Les résultats de la recherche, publiés dans la revue Nature, constituent une énorme promesse pour le développement de traitements personnalisés contre les troubles sanguins, pour le dépistage de drogues et la fin des pénuries de sang.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*