Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

L’Homme du futur mangera de la nourriture du futur

future-of-food-zim-and-zou-machine

 

 

 

 

 

 

Pendant très longtemps manger c’était survivre. Cela reste encore le cas pour 800 millions de personnes. Pour les autres, manger est devenu avec le temps plus qu’une façon instinctive de répondre à des besoins physiologiques et rester en bonne santé. Pour les chanceux que nous sommes, manger est devenu synonyme de plaisir, de goût voir d’art de vivre. Dans le futur, la nourriture va, à nouveau, jouer un nouveau rôle. Les technologies d’ingénierie génétique et de clonage peuvent et ont déjà permis de concevoir des fruits, des viandes et des légumes hybrides ne craignant ni les parasites ni les maladies. Avons-nous besoin de ces technologies ? Nous pourrions être tentés de répondre non. D’abord parce que nous produisons aujourd’hui suffisamment de nourriture pour nourrir la planète mais que nous en jetons 1/3. Ensuite parce que ces technologies posent des questions éthiques tant la crise de confiance justifiée envers les géants de l’agroalimentaire est profonde. Nous ne pouvons pas adopter un raisonnement purement mathématique. Oui nous gâchons énormément de nourriture. Nous devons en produire moins car elle n’ira de toute façon jamais nourrir les 800 millions de personnes souffrant de la faim. Nous devons aussi tenir compte de l’impact environnemental. Si nous sommes ce que nous mangeons, si nous considérons le changement de paradigme en cours, alors notre façon de nous alimenter va aussi profondément évoluer.

La suite ici

(Visited 190 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*