Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Nos batteries pourraient bientôt devenir virtuellement “immortelles”

piles

Depuis des années des chercheurs essaient d’utiliser des nanofils électriques dans les batteries, parce que les filaments, 1000 fois plus fins qu’un cheveu humain, sont très conducteurs et disposent d’une surface importante pour le stockage et le transfert des électrons. Mais jusqu’ici la durée de vie des condensateurs utilisant ces nanofils ne dépassait pas 8000 cycles de charge. Des chercheurs de l’University of California à Irvine (UCI) ont découvert, par hasard, comment augmenter la résistance élastique des nanofils électriques. En remplaçant l’électrolyte liquide par un gel électrolyte, ils ont ainsi décuplé le nombre de cycles de charge supporté. Si les batteries dans nos smartphones, ordinateurs, voitures… durent 100 000 cycles de charge, alors elles deviennent virtuellement “immortelles”.

La suite ici

(Visited 113 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*