Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Notre futur dépend de technologies que peu de personnes comprennent

1

Samuel Arbesman, scientifique et écrivain, va publier Overcomplicated: Technology at the Limits of Comprehension. Dans son livre Arbesman argue que le futur qui se dessine déjà nous a déjà fait entrer dans un nouvel âge : celui de “l’enchevètrement”. Autrement dit les systèmes que nous construisons actuellement sont devenus si complexes qu’il est devenu impossible pour une seule personne de les appréhender dans leur totalité. Dans le cas des voitures autonomes par exemple, les systèmes de machine learning “développent” leurs propres algorithmes d’apprentissage. Ils deviennent, pour certains, si complexes que les experts ne savent plus en expliquer les résultats.  Alors comment faire ? Arbesman propose d’adopter une approche globale identique à celle des sciences naturelles, un peu de la même façon dont nous traitons les conditions météorologiques. Nous ne pouvons pas réellement contrôler la météo ou en comprendre tous les détails. Pourtant nous savons raisonnablement prédire le temps pour nous y adapter. Arbesman suggère que nous modélisions les “ordinateurs” selon la même approche.

La suite ici

(Visited 117 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*