Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Pourquoi Google veut automatiser l’apprentissage machine

machine learning photo

Photo by fabola

Les experts en apprentissage machine sont peu nombreux alors que les entreprises de nombreuses industries se précipitent pour profiter des progrès récents dans ce domaine et celui de l’intelligence artificielle (IA). Google veut tirer partie de cette pénurie de compétences en faisant en sorte que le logiciel d’apprentissage machine prenne lui même en charge une partie du travail de création des logiciels d’apprentissage machine !

Lors de la conférence annuelle des développeurs de Google, Le PDG Sundar Pichai a ainsi annonce un projet appelé AutoML issu du groupe de recherche sur l’intelligence artificielle Google Brain. Les chercheurs ont montré que leurs algorithmes d’apprentissage pouvaient automatiser une des parties les plus compliquées du travail de conception de logiciels d’apprentissage machine. Dans certains cas, leur système automatisé a mis au point des modèles qui rivalisent ou battent le travail des meilleurs experts en apprentissage machine.

C’est une avancée très excitante“, a déclaré Pichai au MIT Technology Review. “Cela pourrait accélérer tout le domaine et nous aider à résoudre certains des problèmes les plus difficiles auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui“.

La suite ici

(Visited 58 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*