Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Pourquoi la Chine s’intéresse soudain à l’éthique de l’IA ?

Image parJohannes Plenio de Pixabay

Des scientifiques et des ingénieurs chinois ont récemment publié un code d’éthique pour l’intelligence artificielle (IA). Alors que le gouvernement chinois est largement critiqué pour utiliser l’IA comme moyen de surveiller les citoyens, les lignes directrices récemment publiées semblent remarquablement similaires aux cadres éthiques établis par les entreprises et les gouvernements occidentaux. Les principes établis par le gouvernement ont été dévoilés par l’Académie d’intelligence artificielle de Beijing (BAAI), une organisation soutenue par le ministère chinois de la Science et de la Technologie et le gouvernement municipal de Pékin. Ils énoncent les principes directeurs de la recherche et du développement en matière d’IA, notamment que ” la vie privée, la dignité, la liberté, l’autonomie et les droits de l’homme doivent être suffisamment respectés “.

Le code a été élaboré en collaboration avec les organisations techniques et les sociétés de technologie les plus importantes et les plus en vue qui travaillent sur l’IA en Chine, notamment l’Université de Pékin, l’Université de Tsinghua, l’Institut d’automatisation et l’Institut de technologie informatique de l’Académie chinoise des sciences et les trois grandes sociétés technologiques du pays : Baidu, Alibaba et Tencent.

La suite ici (Will Knight)

(Visited 55 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*