Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Quand les implants injectables deviennent intelligents

Injectable-Foam-Stops-Bleedings-by-Expanding-Inside-the-Body-2

Les dispositifs médicaux implantables intelligents sont aujourd’hui limités par leurs tailles. Les pacemakers ou d’autres type de dispositifs embarquant des processeurs font généralement 1 cm3. Ils sont donc invasifs et doivent être insérés via un acte chirurgicale. Les implants électroniques plus petits ont tendance à être passifs car il leur manque 2 choses : des unités “intelligentes” de traitement de l’information, la capacité à transmettre activement des ondes radio. La semaine dernière à la International Solid-State Circuits Conference de San Francisco, Blaauw, David Wentzloff et Yao Shi ont dévoilé un prototype d’émetteur-récepteur qui fait 10 mm3. Ce dernier est capable de transmettre des ondes radio à 50 cm à travers 3cm d’épaisseur. Dans le futur les dispositifs médicaux implantables par injection pourront communiquer tout type de données de santé : température, pression, PH, images…

 

La suite ici

(Visited 132 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*