Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Quand les imprimantes 3D synthétisent de la peau

Un prototype d’imprimante 3D capable de créer une peau humaine totalement fonctionnelle a été développé par des scientifiques de l’Université Carlos III de Madrid (UC3M) et BioDan Group en Espagne. La peau a été utilisée pour traiter les brûlures ainsi que des plaies traumatiques et chirurgicales chez un grand nombre de patients en Espagne, selon les scientifiques. Le système fournit  une peau autologue (à partir des cellules du patient pour générer du collagène humain) à usage thérapeutique, comme dans le traitement de brûlures graves, au lieu du collagène animal utilisé dans d’autres procédés. Et une peau allogénique (à partir d’un stock de cellules), réalisée à grande échelle pour des procédés industriels. Cette peau peut être utilisée pour tester des produits pharmaceutiques, des cosmétiques et des produits chimiques de consommation où la réglementation actuelle exige un test qui n’utilise pas les animaux.

La suite ici

(Visited 56 times, 1 visits today)

MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*