Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Quand l’intelligence artificielle de Facebook maîtrise le jeu de Go

Go engine

Connaissez-vous l’un des derniers bastions dans lequel l’Homme surclasse les ordinateurs ? Le jeu de Go. Le meilleur des joueurs humains bat très facilement le meilleur des ordinateurs. Et ce pour une raison simple. La machine recherche toutes les combinaisons de mouvement possible pour choisir le plus performant. Cette approche analytique brute fonctionne bien dans le domaine des échecs car le nombre de positions possible est “seulement” de 10^60. Le nombre de combinaisons possible est de 10^100 dans le jeu de Go, ce qui est plus élevé que le nombre de particules présentes dans l’univers. Autrement dit, même le plus puissant des ordinateurs n’est pas en mesure d’effectuer ce calcul. Mais cela pourrait changer grâce au travail de Yuandong Tian et Yan Zhu. Ces derniers ont combiné la puissance des réseaux neuronaux avec la capacité analytique brute de la machine pour largement améliorer le niveau du moteur d’intelligence artificielle.

La suite ici

(Visited 97 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. AlphaGo de Google maîtrise le jeu de Go 10 ans plutôt que prévu - Paris Singularity

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*